Accueil

Navigation

Avant d'entamer la promotion de votre site, vous devez le préparer d'une manière telle que le temps que vous passerez, l'argent que vous dépenserez porteront effectivement très vite leurs fruits. Avant de promouvoir votre site, Assurez vous qu'il VEND. OnWeb vous assure de cette ergonomie en facilitant la navigation de vos visiteurs. Tous ces conseils viennent de la newsletter du site : http://www.vendre-par-internet.com

Créez une page d'accueil qui accueille vraiment

la page d'accueil de votre site est celle qui demande le plus de travail. C'est la porte d'entrée de votre site.
C'est elle qui va déterminer si vous allez réaliser une vente, ou non.

Pourquoi ? Parce que c'est la première chose que vos visiteurs vont juger avant de décider de poursuivre ou non la visite des lieux. Il est donc impératif qu'elle soit étudiée, repensée, peaufinée et vérifiée plus que toute autre page. Les erreurs qu'il ne faut surtout pas commettre avec votre page.

Plus d'infos

---> Erreur 1: Faire une page trop lourde Quand vous visitez Yahoo ou Google , que remarquez-vous? La page se charge en un éclair. Elle est relativement sobre et reste minimaliste au niveau des graphismes. Pourtant tout y est: la clarté, le design et la spécificité du look. Allez voir Yahoo par exemple : http://www.yahoo.fr. Même si on vous montrait la page d'accueil sans le logo, vous reconnaîtriez quand même immédiatement que vous êtes sur Yahoo. Quinze secondes est une longue durée quand vous attendez devant un écran vide. Et ne pensez pas "mes utilisateurs sont tous sur le câble ou l'ADSL", vous savez bien que ce n'est pas vrai. Faites donc attention à ne pas surcharger votre page d'accueil de bricoles longues à charger. N'oubliez pas : au bout de quelques secondes d'attente le prospect va voir ailleurs.

---> Erreur 2: Faire une page tunnel Certaines personnes trouvent de bon ton d'avoir une page d'accueil qui ne sert à rien si ce n'est à demander aux visiteurs de cliquer sur le logo pour aller sur la "vraie" page d'accueil. Rejetez immédiatement cette idée pour votre site.

---> Erreur 3: Mettre trop de choix Le choix est un concept important du marketing. Votre objectif est de vendre ou de récolter des demandes de devis. Quand vous donnez trop de choix à quelqu'un, vous diminuez les chances qu'il aille axactement où vous voulez, qu'il fasse exactement ce que vous voulez. L'erreur fréquente sur les pages d'accueil est qu'il y a trop de possibilités, trop de choix. Mais puisque c'est le point d'entrée du site, vous pourriez considérer que toutes les pages doivent avoir un lien depuis l'accueil?

Ce n'est pas le cas. Ne faites des liens que vers les parties importantes de votre site. Le but de la page d'accueil est d'aiguiller le visiteur, mettez donc en relief un ou deux points vers lesquels vous voulez qu'il se rende. Considérez ce concept comme un leitmotiv : Trop de choix, tue le choix !


Privilegiez vous le beau ou l'utile ?

Si vous cherchez un rapport entre cette question et la vente sur Internet, admettez que oui oui oui, il y en a un évident. En effet, il y a une différence frappante entre les sites web.

Vous êtes capable de beaucoup de repérer les webmasters qui :
-> Ont passé du temps à faire un joli site
-> Ont passé leur temps à faire un site "utile".

Mais qu'est-ce qu'un site utile alors ?

Plus d'infos

Simple : un site utile est intuitif.
Lorsque vous tombez dessus vous pouvez naviguer de page en page sans réfléchir, et vous savez où vous êtes à chaque moment.
C'est cela un site que l'on qualifie d'utile. Je vous imagine bien, vous vous dites que vous voyez parfaitement où on veut en venir ! Et vous avez raison : un site qui privilégie l'utile au beau a généralement de bien meilleurs résultats qu'un site inverse. La raison, ils sont plus faciles à utiliser. Il est important que vous sachiez qu'un site beau n'est pas nécessairement un site qui vend. C'est même dans la plupart du temps l'inverse...
Un site qui vend est un site au design soigné, adapté à votre clientèle, et surtout ergonomique.

Pour rendre votre site ergonomique, c'est facile : La navigation de pages en pages doit être intuitive, vos textes doivent être facilement lisibles :
- Ne placez pas d'image en fond d'écran : cela donne un look "page perso" à votre site et cela entame sa crédibilité.
- Faites suffisamment contraster les couleurs de vos textes et liens avec la couleur de fond. Sinon les internautes ne pourront pas lire votre contenu.
- Soulignez les liens et identifiez les comme tels.
- Ne donnez jamais un look à vos textes qui pourraient faire penser que ce sont des liens.
- Créez un menu de navigation facilement accessible sur chaque page :
   ~ Placez le à un endroit auquel s'attendent les visiteurs : à gauche, ou en haut de page,
   ~ Créez un menu succint avec une hiérarchisation par rubrique,
   ~ Donnez des intitulés évocateurs à vos liens,
   ~ Mettez dans ce menu un lien vers une page "Contact",
   ~ Mettez dans ce menu un lien vers une page "A propos",
   ~ Répétez ce menu sur une seule ligne en bas de chaque page.

Enfin, vos intitulés doivent impérativement évoquer ce que les visiteurs vont trouver dans la page en cours ou dans la page suivante. Par exemple si vous vendez des pantalons, la rubrique correspondante doit s'appeller "Pantalons", et non quelque chose du genre "Soyez joli !" qui est trop obscur pour que l'on comprenne quoi que ce soit.


17 New Rules for Successful E-Commerce Websites

http://www.seomoz.org/blog/17-new-rules-for-successful-ecommerce-websites

E-commerce has, for the most part, evolved far beyond the late 1990's cliches of hair-wrenching, sanity-shattering slogs through yet another "clever" designer's take on how shopping on the web should be. Standards prevailed, usability won out, and we're now free to spend our collective $107 billion (Census.gov e-commerce stats) per annum.

That said... It can still get better. Online shopping is in, if not infancy, at least a toddler stage. The advances that brought us here have made the process simpler and easier than ever, but some sites still haven't caught on.

Since I've been doing an inordinate amount of online shopping recently (thanks to the theft last weekend and my upcoming lengthy trip to China), I feel uniquely qualified to share a few e-commerce site design tips - 17 tips, actually. Enjoy.

Plus d'infos

Bluefly Screenshot
_

#1 - Tell Me Where I Am
Whenever a user is navigating inside a store with more than 1 sub-level of navigation, it's critical to show them where in the site structure they are. This should be accomplished with headlines, sub-headers (when necessary) and breadcrumbs (e.g. Home > Category > Sub-cat > Product).

#2 - Let Me Remove Narrowing Options
When a user starts to "narrow" their navigation inside a particular category (in this case by selecting the designer "Ted Baker"), it's only right to allow them to remove those navigation selections rather than forcing the use of repetitive "back button" clicks.

#3 - Allow Me to Sort Every Which Way
The standards are "Price - low to high," "Price - high to low," "Popularity," aka "Best Selling," "Featured," "User Rating" (or "Editor Rating" if you don't have users rate products), and "New" or "Latest." You can eliminate "Featured" if you've got nothing to push, but all the other sorting options must exist (assuming it's possible to do so).

#4 - Show Me the Products
Unless you've got more than 200 products total in a sub-category, it's only right to offer the user the option of seeing every product on one page. Broadband has rendered the load time argument nearly irrelevant and I personally (along with Mystery Guest) can't stand sites lacking the feature.

#5 - Refining Options Bring Joy
If you can provide the user with a useful refinement option, you've made their experience better. In the instance of sizing, this is particularly important, as users loathe finding that "perfect" piece of apparel, only to discover you don't carry it in their size.

#6 - The More Specifics, the Better
Rule #6 is so worthwhile, I'm repeating it. Actually, #7 serves to illustrate a substantive difference between refining your browsing in a section (as #6 shows) vs. navigating to a new sub-category. Offering the latter as an option where relevant and valuable (and when the number of items warrants it) is a wise decision.

#7 - Tell Me What it Costs & What I'm Saving
Some product category pages shows items without the detail users are craving. It's particularly important for discount sites (anything off MSRP helps conversions) to show pricing, but nearly every website can benefit from providing an extra bit of detail before the click to the product page. Tell them materials, give a tiny description or list the sizes/colors/options you have in stock.
_

eBay Screenshot
_

#8 - Keep the Search Bar in Easy Reach
When a search has been performed, don't just show the search and the results, do like the engines and make the search bar front and center, while maintaining the user's query in the box for potential modification.

#9 - Give Me Search Refinement Options
If you have an advanced searching system, or can allow users to select prices, options, colors, sizes, models, etc, do it. Your bottom line will thank you - users often rate "search" as the most frustrating part of many e-commerce sites (apologies for not having the study to cite here).

#10 - Get as Close As You Can Get (while staying relevant)
In the example above, eBay has done a masterful job showing which queries would have produced results. This advanced technique should be a wake-up call to others.
_

Booq Screenshot
_

#11 - Share the Critical "Fit" Information
Many products are designed to "fit" certain criteria, whether it's a laptop (in this case) or a human body (with clothes) or another piece of equipment (when compatibility matters). In every instance of potential matches, show the critical information in the product details. I can't tell you how many laptop bag sites I browsed before finding this one that actually showed which laptop sizes it was intended for.

#12 - Tell Me If You've Got It
There are still sites out there that let you click "add to cart" or even "checkout" before discovering the awful truth - no more of your SKU in stock. It's the kind of experience that will lead you to permanently switch e-tailers.

#13 - You Can Never Have Too Many Photos
Since you don't get to see the item in real life, photos, reviews, videos and even fancy, 3D interfaces (where appropriate) are invaluable to helping the user feel like they've "experienced" the product prior to purchase. One photo, from one angle, sent by the manufacturer to every online store doesn't cut it. Go above and beyond the call of visual duty and conversions will skyrocket - links might, too.
_

Ted Baker Screenshot
_

#14 - Let Me See Delivery Options
There is a certain subset of users that has to see the delivery options before they start shopping. Older generations often fit this stereotype, but those baby boomers still have a lot of online spending years to go, so don't ignore them. It's best to make the link obvious in the permanent navigation (it's most customarily at the bottom of each page).

# 15 - If You Won't Send it To Me, Tell Me Who Will
In the example, Ted Baker is refusing to sell me the $200 dress shoes I want, but what's worse is that he won't tell me who will ship them to his old colony. I ended up finding them on Amazon.com, eventually, but Ted's losing out on his commission with them by not providing the link (and if I wasn't so dedicated to the brand, he'd probably lose the sale, too).
_

Dell Order Confirmation Screenshot
_

#16 - Reassure Me With Email
I panicked earlier tonight when I realized the replacement laptop I ordered may not have been shipped quickly enough to arrive in time for my trip to China (and no one wants to spend 28 hours on planes without a lappy). Luckily, Dell's order confirmation proved that I'd chosen wisely. Replicate this experience for your own customers, rather than leaving them in the dark (or, worse, crowding up your customer service dept. with e-mails that could have been answered in an automated fashion).

#17 - Give All the Order Details ASAP
When you send out order confirmations, make sure to include all of the product details to re-assure the buyer that they've selected properly. If I accidentally ordered the size 9 instead of size 8, I want to be able to fix it before the package arrives.

Hopefully, these techniques will find their way to your e-commerce sites, and when they don't, you'll grab the project manager and point them to this blog post. Together, we'll make the Internet an even better place to shop.


Donnez a votre site un look pro

Donner un look pro à son site en quelques coups de clavier, c'est avant tout possible et c'est surtout facile ! Encore faut-il savoir par où commencer... Comment faire :

Plus d'infos

~ Vous n'utilisez pas de bordures ("frames") sur votre site. Il est admis depuis des années qu'elles sont un gros frein à la promotion, qu'elles vous décrédibilisent, et qu'elles donnent un look "page perso" à votre site.

Remplacez donc vos frames par des tableaux HTML qui ont l'avantage :
- De mettre en page votre site comme vous voulez,
- De supprimer l'aspect page perso de vos frames,
- D'améliorer considérablement votre référencement,
- De donner un look nettement plus professionnel, léché à votre site.

~ Vous n'utilisez pas la police de caractères "Times New Roman" Dans l'esprit des internautes elles ramènent aux premières années d'Internet et aux sites perso. De plus cette police n'est pas adaptée au Web. Des études prouvent que les textes en Times sont difficilement lisibles sur un écran d'ordinateur. Privilégiez les polices Arial, Tahoma ou Verdana qui sont adaptées à la lecture sur Internet.

~ Vous avez vérifié 3 fois qu'il n'y a pas de faute d'orthographe. Vous n'aimez pas en voir, vos visiteurs non plus. Les fautes d'orthographe (ou de frappe) montrent que vous n'avez pas pris soin de relire vos textes. Vous êtes donc peu crédible. ~ Vous utilisez les mises en forme à bon escient Faites attention aux grosses tailles de textes. Veillez à utiliser la mise en forme (gras, italique, etc.) uniquement si nécessaire, sans exagération.

~ Votre mise en page est homogène. Vous n'utilisez que trois polices différentes grand maximum. La présentation de votre site est la même sur toutes les pages. De plus les agencements de couleur sont harmonieux. Par exemple, évitez le texte bleu sur fond rouge qui généralement n'est pas des mieux lisibles. Evitez également les couleurs criardes ou fluorescentes.

~ Votre site est visible sur des écrans de résolution 800x600 pixels ou plus Ces écrans représentent une bonne part des visites. Veillez à ce que la largeur de vos pages et vos tableaux ne dépassent pas 770 pixels en largeur.

~ Votre site utilise Flash à bon escient ou ne l'utilise pas Si votre site est conçu en Flash, veillez à son ergonomie. Comprenez aussi que le référencement de ce site sera difficile. Enfin, pensez que tous les internautes ne pourront le voir... Autre astuce : Le site Ilatoofo propose des articles qui montrent les erreurs commises sur des sites choisis au hasard. En lisant les articles, vous savez tout ce qu'il ne faut pas faire sur votre propre site. Vous apprenez donc, simplement par l'erreur des autres ! Voici son adresse : http://www.ilatoofo.com/


Vous cherchez à augmenter vos ventes?

Les gens détestent se faire vendre mais ils adorent acheter
http://www.onweb.fr/administrer/images/1/1_051107_212549.gif

A propos de l'auteur : Vous cherchez à augmenter vos ventes? à fidéliser vos clients? JPL Communications est une firme qui se spécialise dans le domaine de la vente, du marketing et de la motivation. Jean-Pierre offre une grande variété des conférences, de clinique de ventes par industrie et du coaching d'affaires. http://www.jeanpierrelauzier.com

En tant qu'acheteur, n'êtes-vous pas exaspéré d'avoir à subir l'approche dépassée du vendeur qui ne semble vraiment pas saisir ce que vous désirez? N'êtes-vous pas désabusé de constater que ce même vendeur crée une atmosphère désagréable lorsqu'il se sert de vous pour mettre en pratique ses techniques de persuasion apprises lors de son dernier cours de vente?
Pour ma part, comme client, j'ai beaucoup de réticence à acheter de ce genre de vendeur. Lorsqu'un vendeur rencontre un acheteur potentiel, il a le choix entre deux approches possibles. Il y a celle du vendeur qui est d'employer des techniques de vente dont le but est d'utiliser tous les arguments pouvant convaincre le client à acheter.
L'autre est celle de l'acheteur qui questionne le client sur ce qu'il recherche et peut, ainsi, mieux répondre à ses motifs d'achats en créant une ambiance propice à l'achat. Cette dernière alternative, basée sur une perspective d'acheteur, est très différente de l'approche conventionnelle de vente parce qu'elle s'attarde sur « pourquoi le client achète » plutôt que « comment vendre ».
Elle ne se concentre pas sur les capacités du vendeur à se servir des arguments qui vont lui permettre de compléter une vente, mais plutôt sur les motifs d'achats du client.

Le métier de vendeur a beaucoup changé ces dernières années et aujourd'hui, pour réussir comme maître vendeur, vous devez, en tout premier lieu, saisir les préoccupations, les objectifs, les désirs et les motifs d'achats du client et en second lieu, présenter une solution solide basée sur ces mêmes préoccupations, objectifs, désirs et motifs d'achats de l'acheteur. En agissant ainsi, il se développe un environnement favorable d'achat qui inspire la confiance. Comprenez-moi bien, je ne parle pas ici de VENDRE, mais plutôt de découvrir pourquoi le client ACHETE.

 

Plus d'infos

Prenons un exemple pour illustrer cette façon d'agir. Vous êtes un planificateur financier et lors d'un déjeuner d'affaires, on vous demande de vous présenter.

Une introduction avec une optique de vendeur serait la suivante :

« Bonjour, mon nom est Jean Tremblay de ABC, je suis planificateur en finance et nous offrons des produits financiers tels que des produits d'assurances et de placements ».

Une introduction avec une optique d'acheteur irait dans ce sens :

« Bonjour, mon nom est Jean Tremblay de ABC, j'aide les gens à protéger leur famille et à se procurer une retraite confortable avec des produits d'assurances et de placements ».

Quelle présentation croyez-vous créera le plus d'impact chez votre client? La première présentation est surtout orientée vers le vendeur lui-même et vers les produits qu'il vend alors que la seconde est dirigée vers l'acheteur en ce sens qu'elle fait valoir ce que le client recherche d'abord, c'est-à-dire une sécurité pour sa famille et une retraite confortable.

Il est important de prendre note que vos clients veulent obtenir les bénéfices de vos produits ou de vos services et non pas leurs caractéristiques. Ce qui veut dire que si vous prenez une approche d'acheteur, vous parlerez des bénéfices que votre client en retirera, car c'est ce qu'il achète. Ce que vous offrez n'est pas une fin en soi, c'est plutôt le véhicule qui permettra au client d'acquérir ce qu'il désire.

Lorsque vous communiquez avec un client, arrêtez de parler de vous, de vos produits, de vos services ou de votre entreprise. Cela n'intéresse personne. Trop de vendeurs braquent les projecteurs sur eux-mêmes ou sur leur propre entreprise alors qu'en fait, ils devraient les diriger vers les besoins, les désirs et les préoccupations du client.

Pour avoir du succès dans la vente, il importe de devoir développer le réflexe d'avoir une perspective client et ce réflexe sera atteint en le pratiquant chaque jour et ce, de façon constante et régulière.

Une des premières choses à faire pour développer cette approche est d'aller rencontrer votre client actuel et de lui poser la question suivante : « Quelles ont été les préoccupations, les désirs ou les motifs d'achats qui vous ont poussé initialement à acheter les produits que nous offrons? ». En posant ce genre de question, vous comprendrez mieux ce que l'acheteur désire et ainsi, saisirez ses raisons profondes.

Lorsque vous aurez progressé en acquérant une approche d'achat, c'est-à-dire en oeuvrant en fonction des motifs d'achats du client, ce n'est plus vous qui courrez pour avoir des clients, mais plutôt eux qui accourront vers vous pour acheter.

Bonnes ventes !


Envoyer à un ami Imprimer