Accueil

S'identifier | S'enregistrer
fr -
Accueil » AGISSEZ contre la maltraitance
AGISSEZ contre la maltraitance

Les animaux ont des droits


 



L'amendement adopté mardi 15 avril 2014, à l'Assemblée nationale, concerne le Code civil. Désormais, ce dernier reconnaîtra les animaux comme "être vivants doués de sensibilités" et non plus comme des "biens meubles".  

 

 


Cette mesure va amener les magistrats à regarder les animaux sous un autre angle,  notamment dans les cas de maltraitance. 



 

L'amendement adopté mardi soir à l'Assemblée nationale concerne le Code civil. Désormais, ce dernier reconnaîtra les animaux comme "être vivants doués de sensibilités" et non plus comme des "biens meubles".  

 

 







Cette mesure va "amener les magistrats à regarder les animaux sous un autre angle" dans les cas de maltraitance, par exemple, affirme à L'Express Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis. Cette dernière estime que la justice était, jusqu'à présent, plutôt clémente vis-à-vis des auteurs de tels faits. 

L'amendement adopté mardi soir à l'Assemblée nationale concerne le Code civil. Désormais, ce dernier reconnaîtra les animaux comme "être vivants doués de sensibilités" et non plus comme des "biens meubles".  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette mesure va "amener les magistrats à regarder les animaux sous un autre angle" dans les cas de maltraitance, par exemple, affirme à L'Express Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis. Cette dernière estime que la justice était, jusqu'à présent, plutôt clémente vis-à-vis des auteurs de tels faits. 

 

 

 

 

L'amendement adopté mardi soir à l'Assemblée nationale concerne le Code civil. Désormais, ce dernier reconnaîtra les animaux comme "être vivants doués de sensibilités" et non plus comme des "biens meubles".  
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/droit-des-animaux-pourquoi-la-grogne-des-eleveurs-n-est-pas-justifiee_1509689.html#EYfByzV5MRwKEFHj.99

L'amendement adopté mardi soir à l'Assemblée nationale concerne le Code civil. Désormais, ce dernier reconnaîtra les animaux comme "être vivants doués de sensibilités" et non plus comme des "biens meubles".  

Cette mesure va "amener les magistrats à regarder les animaux sous un autre angle" dans les cas de maltraitance, par exemple, affirme à L'Express Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis. Cette dernière estime que la justice était, jusqu'à présent, plutôt clémente vis-à-vis des auteurs de tels faits. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/droit-des-animaux-pourquoi-la-grogne-des-eleveurs-n-est-pas-justifiee_1509689.html#EYfByzV5MRwKEFHj.99

L'amendement adopté mardi soir à l'Assemblée nationale concerne le Code civil. Désormais, ce dernier reconnaîtra les animaux comme "être vivants doués de sensibilités" et non plus comme des "biens meubles".  

Cette mesure va "amener les magistrats à regarder les animaux sous un autre angle" dans les cas de maltraitance, par exemple, affirme à L'Express Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis. Cette dernière estime que la justice était, jusqu'à présent, plutôt clémente vis-à-vis des auteurs de tels faits. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/droit-des-animaux-pourquoi-la-grogne-des-eleveurs-n-est-pas-justifiee_1509689.html#EYfByzV5MRwKEFHj.99

L'amendement adopté mardi soir à l'Assemblée nationale concerne le Code civil. Désormais, ce dernier reconnaîtra les animaux comme "être vivants doués de sensibilités" et non plus comme des "biens meubles".  

Cette mesure va "amener les magistrats à regarder les animaux sous un autre angle" dans les cas de maltraitance, par exemple, affirme à L'Express Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis. Cette dernière estime que la justice était, jusqu'à présent, plutôt clémente vis-à-vis des auteurs de tels faits. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/droit-des-animaux-pourquoi-la-grogne-des-eleveurs-n-est-pas-justifiee_1509689.html#EYfByzV5MRwKEFHj.99

Lisez la déclaration universelle des droits de l'animal (clic sur la photo)


 

 

L'amendement adopté mardi soir à l'Assemblée nationale concerne le Code civil. Désormais, ce dernier reconnaîtra les animaux comme "être vivants doués de sensibilités" et non plus comme des "biens meubles".  

Cette mesure va "amener les magistrats à regarder les animaux sous un autre angle" dans les cas de maltraitance, par exemple, affirme à L'Express Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis. Cette dernière estime que la justice était, jusqu'à présent, plutôt clémente vis-à-vis des auteurs de tels faits. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/droit-des-animaux-pourquoi-la-grogne-des-eleveurs-n-est-pas-justifiee_1509689.html#EYfByzV5MRwKEFHj.99

L'amendement adopté mardi soir à l'Assemblée nationale concerne le Code civil. Désormais, ce dernier reconnaîtra les animaux comme "être vivants doués de sensibilités" et non plus comme des "biens meubles".  

Cette mesure va "amener les magistrats à regarder les animaux sous un autre angle" dans les cas de maltraitance, par exemple, affirme à L'Express Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis. Cette dernière estime que la justice était, jusqu'à présent, plutôt clémente vis-à-vis des auteurs de tels faits. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/droit-des-animaux-pourquoi-la-grogne-des-eleveurs-n-est-pas-justifiee_1509689.html#EYfByzV5MRwKEFHj.99

L'amendement adopté mardi soir à l'Assemblée nationale concerne le Code civil. Désormais, ce dernier reconnaîtra les animaux comme "être vivants doués de sensibilités" et non plus comme des "biens meubles".  

Cette mesure va "amener les magistrats à regarder les animaux sous un autre angle" dans les cas de maltraitance, par exemple, affirme à L'Express Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis. Cette dernière estime que la justice était, jusqu'à présent, plutôt clémente vis-à-vis des auteurs de tels faits. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/droit-des-animaux-pourquoi-la-grogne-des-eleveurs-n-est-pas-justifiee_1509689.html#EYfByzV5MRwKEFHj.99

L'amendement adopté mardi soir à l'Assemblée nationale concerne le Code civil. Désormais, ce dernier reconnaîtra les animaux comme "être vivants doués de sensibilités" et non plus comme des "biens meubles".  

Cette mesure va "amener les magistrats à regarder les animaux sous un autre angle" dans les cas de maltraitance, par exemple, affirme à L'Express Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis. Cette dernière estime que la justice était, jusqu'à présent, plutôt clémente vis-à-vis des auteurs de tels faits. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/droit-des-animaux-pourquoi-la-grogne-des-eleveurs-n-est-pas-justifiee_1509689.html#EYfByzV5MRwKEFHj.99

 

Si vous constatez qu’un animal est maltraité
violence ou absence de soins vitaux ,


AGISSEZ !!!


il faut porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie avec le plus d’éléments possibles sur la personne maltraitant l’animal (son nom, voire son adresse…)


il faut établir une pétition à faire signer par le maximum de personnes dans votre voisinage, ayant également constaté ces maltraitances, ceci afin d’activer les choses,


Votre anonymat sera toujours respecté !!!

il faut contacter une association de protection animale.

 

S’il s’agit de faits constatés sur Digne les Bains et ses environs, ou sur la circonscription géographique de la communauté de commune Asse Bléone Verdon (CCABV) http://www.ccabv.fr/, vous pouvez  nous contacter , en nous joignant les copies de vos plaintes et pétition, afin que nous nous portions partie civile.

Le refuge intercommunal de DIGNE LES BAINS compte parmi ses bénévoles, un enquêteur assermenté.

 




Refuge intercommunal de DIGNE LES BAINS

QUARTIER LES ISNARDS

04000 DIGNE LES BAINS


TEL : 04 92 31 20 00


ou :
écrivez à l'un des organismes ci dessous, en donnant le maximum de détails. Ils envoient les enquêteurs sur les lieux de maltraitance. Votre anonymat sera respecté, mais il va de soi que votre lettre à l'organisme devra être signée.




Fondation 30 millions d'amis

40 Cours Albert 1er  75008 Paris

Tél : 01 56 59 04 44


  Fondation Brigitte Bardot  : 

Adresse :
28 rue Vineuse - 75116 PARIS

Téléphone :
01 45 05 14 60

E-mail :
fbb@fondationbrigittebardot.fr

Site internet :
http://www.fondationbrigittebardot.fr

http://www.fondationbrigittebardot.fr/agir/nous-alerter



Fondation Assistance aux Animaux


23 av. de la république
75011 Paris

Tél : 01 39 49 18 18




S.P.A.   Service enquêtes

39, boulevard Berthier

75847 PARIS CEDEX 17

TEL : 01 43 80 40 66


Fax : 01 43 80 99 23

email:    enquetes@spa.asso.fr



ASSOCIATION STEPHANE LAMART

BP 154

94208 IVRY SUR SEINE Cedex

TEL : 01 44 75 00 47



Association  CHEVAL  Espoir 38

L'association a pour but le sauvetage des équidés malheureux, victimes de mauvais traitements,
abandonnés (ils sont de plus en plus nombreux) ou destinés à l'abattoir.

adresse : 452, Les Maletières  38 440 MEYSSIEZ

Président de l'Association : Mr Gerboulet Jean     Tel : 06 83 51 42 03




A.P.I.A.M.S.E
(pour les chevaux et les ânes, tous les équidés ...)

HLM Les Caillols, Bat A4, av L. Malosse

13012 MARSEILLE

email : apiamse.cheval@yahoo.fr

TEL : 06.88.37.55.11.





Protection mondiale des animaux de ferme P.M.A.F

8 ter en Chandellerue
BP 80242
57006 METZ cedex 1

Téléphone : 03 87 36 46 05

Fax : 03 87 36 47 82







 
Envoyer à un ami Imprimer

Newsletter


Inscription
Désinscription

Contactez-nous

Contactez-nousContactez-nous